Photo / Et si on suspendait votre bébé dans les airs ?

J’ai envie, depuis quelques temps, de vous parler d’un type d’images que j’adore réaliser car elles sont fortes et impressionnantes. Vous les avez déjà vues passer si vous me suivez ici et là, mais à chaque fois que j’en poste je me dis… « Savent-ils ce qui se cache derrière? » 
Récemment, sous le post d’une consoeur qui avait publié une photo de bébé dans une folle position, j’ai vu une maman, un peu inquiète, commenter: « Mais ils dorment vraiment comme ça tes bébés?! ». La photographe, professionnelle, a immédiatement répondu qu’il s’agissait d’un montage, qu’un bras qui maintient l’enfant avait été effacé en post production, et que jamais Ô grand jamais elle ne mettrait bébé dans une situation dangeureuse pour les besoins d’une photo. La maman, rassurée, a admis être un peu « naïve » et saura peut-être, à l’avenir, analyser les images avec un peu plus de recul. Mais est-ce votre cas ?

J’en viens maintenant à ce dont je voulais vous parler, ou plutôt, ce que j’ai envie de vous montrer. Les parents déjà passé au studio le savent, mais à chaque fois les réactions sont surprises et ébahies, et je me dis que vous, parents, qui avez peut-être envie de faire des photos de votre futur enfant méritez également d’être informé de ces bonnes pratiques là. 

Le Maître Mot durant une séance de photographe professionnel(le) ? la SECURITE. Et le second, qui va de soi pour moi, c’est le CONFORT. 
La sécurité et le confort de votre bébé sont primordiaux. Le premier, c’est du bon sens, nous sommes d’accord. Le second, c’est à la fois pour votre bébé, pour vous, et pour nous afin d’avoir des images de qualité à vous remettre. Rappelons le, vous payez une prestation et votre droit le plus strict est d’éxiger que tout soit pris en compte lors des séances pour le bien être de votre petit et le résultat à la hauteur de vos attentes à la fin! Impossible donc de zapper l’un, ou l’autre, et encore moins les deux.

Ces images vous impressionnent ? C’est normal. Un bébé tenu en l’air par les mains de son papa, suspendu en équilibre dans les bras de ses parents, ou encore maintenu par un simple lange au dessus de la ligne d’horizon, c’est fou. Beau, impressionnant, mais… FOU.

Mais ne vous fiez pas aux apparences ! Je vous dévoile maintenant comment ces clichés sont pris en réalité. Pour les besoins de l’article, j’ai fait mes images avec Cacahuète, la poupée en plastique du Studio mais il en est évidemment de même avec un enfant. Cela dit, un enfant aurait une position plus adéquate, mais bon, ça fera l’affaire:

Voici l’aménagement habituel pour ces clichés de bébé suspendu. Tout de suite, on se sent mieux n’est ce pas?

Et non, cacahuète n’a pas été catapulté par papa puis photographié au vol par mes soins. Il n’a pas bougé de son confortable nid au creux de mon Bean Bag !

Ici non plus cacahuète n’a pas bougé. Il sera tout au plus heureux de sentir le wrap contre sa peau, maintenir ses petits membres qui parfois s’envolent et lui donnent l’impression de tomber. Mais à part ça, cacahuète dort toujours, apaisé et confortable (même si il est en plastique héhé)

Et là? Ma maman a-t-elle soulevé cacahuete au risque de le faire tomber ? Vous commencez à avoir l’oeil alors évidemment, votre réponse est NON. Cacahuete n’a pas bougé. Et vous avez raison !

Une dernière pour la route:

Pour finir, maintenant que vous êtes plus à même de savoir ce que vous êtes en droit d’attendre lorsque vous arrivez chez une photographe, sachez que vous avez le droit de poser des questions si tout n’a pas été abordé par le ou la professionnel(le) en face de vous. Le métier de photographe impressionne parfois… On n’ose pas trop demander comment ça va se passer, on n’ose pas trop intervenir durant la séance, on a peur de poser une question bête ou peur de déranger, etc… Mais sachez bien qu’une ou un photographe pro sera toujours disponible pour répondre à vos interrogations concernant le confort, la sécurité, la physiologie de votre bébé ou quoi que ce soit d’autre ! Si ce n’est pas le cas, partez en courant ! Renseignez vous, posez des questions, et osez le déranger si quelque chose vous chiffonne ! 

Et maintenant que vous êtes plein de courage et que certaines craintes sont atténuées, il ne vous reste plus qu’à réserver votre séance ! 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *